Accueil / Chute de cheveux / Arrachage de cheveux, les repousses on en parle ?

Arrachage de cheveux, les repousses on en parle ?

Il m’a semblé important d’aborder l’arrachage de cheveux, et ce pour plusieurs raisons que vous allez découvrir à travers cet article. La trichotillomanie, encore appelée trichomanie est un trouble caractérisé par l’arrachage compulsif de ses propres poils et/ou cheveux. Bien évidemment, ce phénomène entraîne une alopécie. Et si celle-ci n’est pas forcément visible au niveau de la chevelure, elle l’est au niveau des sourcils et des cils. Habitude, impulsion, remords ? Je ne suis pas trichotillomane, mais mon amie d’enfance l’était.

 arrachage de cheveux trichotillomanie

La trichomanie : arrachage de cheveux

Il s’agit d’un trouble obsessionnel compulsif. On parle d’alopécie de traction. La personne qui en est atteinte s’arrache régulièrement les cheveux, les poils ou les cils. Selon les spécialistes, on ignore encore la cause d’un tel comportement. D’après les trichotillomanes, ce trouble émerge sans aucune raison. Il se pourrait donc que la cause soit génétique.

Mon amie d’enfance m’avait confié sa trichomanie alors que j’avais à peine 14 ans. Je ne connaissais pas le terme de trichomanie à l’époque, on parlait plutôt d’arrachage de cheveux. Cela la gênait car forcément il fallait répondre aux questionnements extérieurs. Elle avait une magnifique chevelure brune, bien garnie et ondulée. Si ses sourcils dégarnis ne l’avaient pas trahi, nous ne nous serions jamais interrogés. Elle répondait avec assurance que c’était une maladie rare et qu’elle consultait régulièrement un docteur. Elle n’avait pas tort, c’est bien une maladie.

Cas unique ? Non ! Des études estiment qu’entre 1 et 4% de la population souffrirait de trichotillomanie. Il semblerait que ce trouble se manifeste le plus souvent chez la femme et chez l’enfant ou l’adolescent, particulièrement en période de stress. Tout s’explique. Il semblerait également que cette maladie perdure à l’âge adulte. Et c’est là que tout peut se compliquer car la frustration de devenir chauve prend alors de l’ampleur et le stress augmente.

L’arrachage de cheveux, de cils et de sourcils n’est pas un geste anodin. Ce comportement apporte apaisement et soulagement aux personnes qui en souffrent. Et forcément, avouer ce problème cause de l’angoisse car il est toujours difficile de faire face aux réactions de son entourage. Comment expliquer à ses proches que l’on s’arrache soi-même ses cheveux ? Questionnements, réflexions, reproches, incompréhension vont forcément en découler si l’entourage en question est totalement ignorant de cette maladie. D’où l’intérêt de connaître toutes sortes de maux, quand bien même nous ne sommes pas touchés.

A l’âge adulte, la dépression est souvent très proche. Pourtant les trichotillomanes ne veulent en aucun cas devenir chauve, bien au contraire même !

Trichotillomanie repousse cheveux

Vous l’aurez compris, l’arrachage de cheveux n’est pas une situation facile. Pourtant, beaucoup veulent s’en sortir. Et quand on a pour ambition de ne plus s’arracher les cheveux, on a forcément pour objectif de faire pousser les cheveux plus vite.

A force d’être tirés, les cheveux tombent prématurément. La tension infligée détruit la kératine et fragilise la tige. Les racines se désolidarisent de leurs follicules pileux et les cheveux, n’étant pas suffisamment irrigués par le sang, passent plus vite en phase télogène. Du coup, ils tombent. À terme, lorsque leurs cycles de renouvellement sont épuisés, les repousses sont de plus en plus fines pour au final ne plus repousser quand le nombre de leurs cycles de renouvellement s’arrête.

Comme d’habitude, tout est une question de patience. Il faut compter entre 6 mois et 4 ans pour que les cheveux repoussent. Bien évidemment, tout dépends d’un bon nombre de facteurs. Commencez déjà par avoir une bonne alimentation et stimulez la pousse avec des astuces naturelles.

Cliquez ici pour découvrir ces astuces naturelles

 Si vous avez des solutions pour accélérer la pousse de cheveux en cas de trichotillomanie, n’hésitez pas à les publier en commentaires ci-dessous. Et si vous êtes déjà passé par là, partagez votre expérience.

Pour en savoir plus sur la trichotillomanie : ICI

Commentaires

commentaires

A propos de Sophie

Passionnée par les soins naturels, notamment les huiles végétales, j'ai pour ambition de faire de ce blog une véritable plateforme d'entraide et de partage pour faire pousser les cheveux plus rapidement et naturellement.

Voir aussi

spécialiste des cheveux

Spécialiste des cheveux, qui consulter en cas de perte ?

Si vous perdez vos cheveux, vous vous êtes surement demandé à un moment donné vers ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *