Accueil / Chute de cheveux / Calvitie précoce, que faire pour s’en sortir ?

Calvitie précoce, que faire pour s’en sortir ?

On ne perd pas forcément ses cheveux à la quarantaine, et pour preuve, la calvitie précoce touche un homme sur trois. Les conséquences sont souvent traduites par une baisse de confiance en soi et/ou des troubles dépressifs. On parle également d’alopécie androgénique quand on parle de calvitie précoce. Une souffrance qui commence assez tôt, parfois même au lycée ! Pourquoi perds t’on ses cheveux si prématurément ? Existe-t-il un traitement contre cette calvitie précoce ?

 

Calvitie précoce, pas si anodine …

La calvitie précoce survient souvent au moment de l’adolescence, parfois un peu après. Tantôt elle se manifeste à l’âge de 14/15 ans, tantôt vers 18 ans. On se sent souvent seul dans ce genre de situation, pourtant la calvitie précoce est plutôt fréquente puisque un tiers des français de plus de 18 ans est concerné. La perte prématurée des cheveux est souvent mal vécue, surtout chez les plus jeunes encore à l’âge de fréquenter les bancs du lycée ou de la FAC. Savoir que ce problème est bien plus fréquent que ce que l’on imagine rassure souvent.

Une enquête européenne menée il y a plusieurs années auprès de 1.000 hommes âgés de 18 à 41 ans révèle des résultats impressionnants illustrant bien l’étendue du problème puisque 47% souffrirait de calvitie précoce (Source : e-sante.fr). Les conséquences sont souvent une baisse de confiance dans leur charme physique, la crainte de devenir chauve et la peur de paraître vieux avant l’âge. Cette chute de cheveux conduit une fois sur cinq à des troubles dépressifs.

 

Symptômes de la calvitie précoce

symptômes calvitie précoce homme
                                                                           Source : gozil.com

 

Chez l’homme, la calvitie précoce évolue progressivement sur le front et la tonsure. C’est un processus relativement lent. Les golfes temporaux se dégarnissent et peuvent laisser apparaître une tonsure. Ensuite, la lisière frontale recule, le front se dégage. Enfin, une couronne de cheveux persiste, on passe alors d’une calvitie précoce à une calvitie quasi-totale.

Chez la femme,  les étapes sont bien moins nombreuses. La calvitie précoce prends naissance au niveau de la raie des cheveux, où l’on constate une diminution de cheveux et donc de volume. La peau du crâne apparaît alors. Ce phénomène s’en suit tout autour de cette zone, agrandissant la raréfaction des cheveux jusqu’à disparaître dans la zone frontale également.

 

Facteurs de la calvitie précoce

causes de la calvitie précoce
                                                          Source : sante.lefigaro.fr

Le facteur le plus connu de la calvitie précoce est d’origine hormonale, on parle aussi de calvitie héréditaire, d’ailleurs celle-ci toucherait 70 % des cas de calvitie chez l’homme. En effet, les hormones sexuelles sont parfois capables d’affecter le cycle pilaire et plus précisément d’accélérer la pousse des cheveux, ce qui a pour effet d’épuiser le bulbe capillaire. La pousse du cheveu devient alors de plus en plus lente et faible, elle s’amenuise et aboutit à une perte progressive des cheveux. En cause donc, la dihydrotestostérone (ou DHT), une hormone mâle produite à partir de la testostérone. Cette calvitie précoce, aussi appelée alopécie androgénétique, est héréditaire. Ainsi, si votre père ou votre grand-père en souffre, vous avez de grande chance d’en souffrir à un moment ou à un autre.

Parmi les autres facteurs conduisant à une calvitie précoce, le stress et l’anxiété.

 

Calvitie précoce et traitement

Les traitements contre la calvitie précoce proposés par les dermatologues ne sont malheureusement pas entièrement naturels. Pour qu’ils soient efficaces, il faut y recourir avant qu’il ne soit trop tard donc ne tardez plus ! Consultez un médecin avant toute prise de médicament !

Les traitements les plus connus sont :

Propecia (finastéride) , un médicament qui se prend par voie orale sous forme de comprimés. Il stoppe la chute de cheveux chez 86% des personnes après un an de traitement.

Le Minoxidil, une lotion capillaire qui favorise la repousse des cheveux dont le bulbe est resté vivant et freine la chute des cheveux.

L’inconvénient de ces traitements, c’est qu’ils doivent bien souvent être pris à vie.

 

A propos de Sophie

Passionnée par les soins naturels, notamment les huiles végétales, j'ai pour ambition de faire de ce blog une véritable plateforme d'entraide et de partage pour faire pousser les cheveux plus rapidement et naturellement.

Voir aussi

spécialiste des cheveux

Spécialiste des cheveux, qui consulter en cas de perte ?

Si vous perdez vos cheveux, vous vous êtes surement demandé à un moment donné vers ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *