Accueil / Avoir de beaux cheveux / No poo methode pour de beaux cheveux, le vrai du faux !

No poo methode pour de beaux cheveux, le vrai du faux !

Trop d’information tue l’information ! C’est exactement ce qui s’est passé avec la no poo methode, quand les sites journalistiques ont voulu reprendre le phénomène pour faire le buzz. Un tapage médiatique qui a conduit même certaines personnes a pensé qu’il s’agissait d’un phénomène de mode, pourtant il n’en est rien !

no poo methode

No poo methode, le faux du vrai 

Avec toutes les spéculations faîtes autour du no poo, il serait peut-être temps de vous expliquer la méthode quand même ! Loin de vouloir établir une biographie, rendons à César ce qui lui appartient … Le no poo a été lancé par une coiffeuse américaine, Loraine Massey qui cherchait une solution pour les femmes aux cheveux bouclés ou crépus, asséchés et fragiles par nature. Inutile de vous dire que des milliers de femmes attendaient cet évènement ! S’en fut un, c’est l’cas de le dire !

La no poo methode consiste donc à substituer son shampoing habituel à une base lavante plus douce, sans silicone et sans sulfate. On se lave toujours les cheveux mais autrement. Loraine a donc entrepris cette démarche en échangeant son shampoing classique par un après shampoing. Mais l’utilisation de l’après shampoing n’est pas une obligation, les solutions sont vastes et accessibles, l’idée étant surtout de se passer des substances nocifs à la chevelure. D’ailleurs, la blogueuse d’Antigone a quant à elle utiliser comme substitution le bicarbonate de soude et le vinaigre de cidre. Une méthode à utiliser avec parcimonie car le bicarbonate à un Ph élevé.

La méthode du no poo

En premier lieu, il convient d’espacer les shampoings afin d’arriver à une moyenne d’un shampoing par semaine. Y parvenir sera probablement difficile si vous avez les cheveux gras mais pas impossible. Elles y sont arrivée, pourquoi pas vous ? Vous allez donc alterner les shampoings classiques avec les poudres indiennes aux propriétés lavantes ou encore faire des shampoings faits maison à base de fécules ou d’argiles. Si vos cheveux vous semblent complètement poisseux, poreux ou sans aucune vie, vous pouvez utiliser votre shampoing habituel mais ce qu’il faut retenir, c’est qu’il faut vraiment espacer les shampoings (min 1 par semaine) et cela prendra le temps qu’il faudra. Si vous avez pour habitude de vous laver les cheveux une fois par jour, commencez par ne faire le lavage qu’une fois tous les deux jours uniquement. Après quelques semaines, quand vous sentirez que c’est le moment, espacez vos « shampoings » tous les 3 jours, et ainsi de suite, jusqu’à pouvoir les espacer d’une semaine.

Ensuite, une fois ce rythme obtenu, remplacer les shampoings par le no-poo. Vous pouvez donc utiliser à nouveau les poudres indiennes, les plantes, les argiles ou le rhassoul. Mais cette fois-ci, on n’utilisera que ça. L’idée étant de faire 1 no poo par semaine.

Troisième étape, ne pas se laver les cheveux pendant 1 mois. Vous pouvez tout de même faire des shampoings à sec ou des lavages à l’eau. Toujours bien se brosser les cheveux et laver sa brosse tous les jours.

Et enfin, dernière étape, la régularité à raison d’un no poo par mois.

 

No poo ou comment lutter contre ses mauvaises habitudes

Chacun peut tirer bénéfice de la no poo methode car il ne s’agit pas de ne plus se laver les cheveux du jour au lendemain, mais bien d’entreprendre une démarche afin de mettre toutes les chances de son côté pour avoir de plus beaux cheveux et limiter aussi leur perte. Et pour cela, il va falloir espacer au maximum les shampoings. Le processus  de transition est long mais nécessaire pour permettre au cuir chevelu de se rééquilibrer. Je l’ai personnellement testé, sans même savoir que cela se pratiquait « ailleurs », sans même avoir appliqué à la lettre le cheminement.  Je vous en parle en fin d’article promis J

No poo, les interrogations filent bon train !

huile essentielle no poo Et tes cheveux, ils ne sentent pas trop mauvais ?

Et bien non ! Après j’imagine que comme toute routine capillaire entreprise, elle ne correspond pas forcément à tout le monde.

Si vous craignez les mauvaises odeurs au niveau du cuir chevelu à cause de la transpiration ou autre, ou bien si vous souhaitez parfumer vos cheveux naturellement, vous pouvez insérer dans votre faux-shampoing de l’huile essentielle de sauge sclarée (4,5 € les 10 ml sur Aromazone) dont les propriétés sont aussi reconnues pour la pousse des cheveux, les pellicules et les cheveux gras ou encore l’huile essentielle de palmarosa (3€ les 10 ml)aux notes fraîches et fleuries. Pour les démangeaisons du cuir chevelu, opter pour l’huile essentielle de Tea tree, de Bay saint thomas ou de lavande.  Normalement vous ne devriez pas constater de mauvaises odeurs puisque le sébum est produit en moins grande quantité.

 

No poo et économies, le bon mariage !

Je pense que toute personne entamant la no poo méthode ne le fait pas dans la perspective de gagner quelques euros mais bel et bien par envie d’avoir de beaux cheveux ou encore l’envie de les voir repousser plus forts et résistants. Mais il n’empêche que l’argument mérite d’être mis en avant, notamment face aux personnes qui s’imaginent que le naturel coûte plus cher. Quand on voit le prix modique du rhassoul par exemple, qui peut être employé comme base lavante, pourquoi donc se priver ?

 

tempsL’économie ne se fait pas uniquement en argent mais également en temps ! Alors là par contre, je vous sens motivées J Qui n’aimerait pas passer une heure en moins dans sa salle de bain chaque matin ? Moins de soins, moins d’efforts et donc plus de temps !

 

Voilà pour la no poo methode, une démarche qui demande certes de la patience mais qui est une solution à long terme pour toute personne souhaitant avoir de beaux cheveux. N’oubliez pas qu’il faut habituer progressivement le cheveu pour ne pas déséquilibrer le cuir chevelu.

No poo cheveux bouclés

Le no poo convient parfaitement aux cheveux bouclés. Quand on a les cheveux bouclés, l’idéal serait de brosser ses cheveux avant le faux shampoing (no poo) pour ne pas déformer ses jolies boucles. Optez donc pour des rinçages plus réguliers à l’eau et un séchage naturel aux doigts.

 

Alors, prête ? Qu’est-ce qui vous freine ? Si vous adopter le no poo dans votre routine capillaire, n’hésitez pas à témoigner en commentaire surtout !

 

 

Commentaires

commentaires

A propos de Sophie

Passionnée par les soins naturels, notamment les huiles végétales, j'ai pour ambition de faire de ce blog une véritable plateforme d'entraide et de partage pour faire pousser les cheveux plus rapidement et naturellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *